Musée chanvre    &   ganterie 

Traduction 

Cognac-la-Forêt (Conhac la Forest en occitan) est une commune française située dans le département de la Haute-Vienne en région Nouvelle-Aquitaine. Les habitants sont les Cognaçais. 

La commune fait partie du parc naturel régional Périgord-Limousin (PNR). 

Cognac-la-Forêt est une des six communes de l'ex-canton de Saint-Laurent-sur-Gorre. Elle s'étend sur une superficie de 3 155 ha dans un paysage vallonné et forestier (700 ha de bois d'un seul tenant). 

* 

Hameaux et lieux-dits de la commune : 

Alouettes (Les), Aubepeyre, Baschauds (Les), Beausoleil, Bellevue, Bertrandes (Les), Betoulles (Les), Chaban, Chez-Pouzy, Chez-Texier, Combeaux (Les), Cordelle (La), Courrière (La), Croix-du-Mauloup (La), Dournan, Peyronnies (Les), Etang (L’), Guillaumerie (La), Guillaumets (Les), Jussac, Maison-Neuve, Mareux (Les), Montpoutier, Monts (Les), Moulin-d’Aubepeyre (Le), Moulin-de-Guillaumerie (Le), Palais (Le), Paradis (le), Petites-Forêts (Les), Plagne (La), Prade-Rouge, Profas, Puy-Jerbain, Puy Joyeux (le), Puy-Judaud (Le), Queyroix (Le), Roussis, Tuilière (La), Tuilière-de-la-Plagne (La), Valade (La), Vauride, Vergne (La), Verlhac, Vieux-Bâtis (Les), Vignes-de-Jussac (Les), Villotte (La). 

Les villages de Beausoleil, Profas, Bertrandes (les) ont été incorporés au bourg de Cognac la Forêt. 

Certains noms de villages ont disparu ou ils ont été modifiés (Les crèperies, Puy-la-Grange, Ployat). 

* 

Hydrographie : La Vienne, ruisseau de La Plagne, ruisseau de La Valade, ruisseau des râches, ruisseau du Tuile, ruisseau de Jussac, ruisseau de La Cordelle, ruisseau de l'étang. 

* 

La voie romaine (Via Agrippa) de Saintes à Lyon traversait la commune de Cognac la Forêt d'Ouest en Est en passant près des villages de Montpoutier (les Grands Bos), les Guillaumeix, Maison Neuve, le Paradis, la Tuillière, le Queyrois. 

Si les Gaulois et leurs prédécesseurs ont établi des axes de communication à travers l'Europe, les Romains furent célèbres pour l'implantation systématique de réseaux routiers dont a hérité le Moyen Age. Des milliers de noms dans les campagnes se rattachent aux voies, aux auberges, aux ponts, aux gués.  

La voie a été conçue et construite par Agrippa, au Ier siècle, pour établir une liaison entre Lyon et Saintes. Les routes furent laissées sans entretien dès le Ve siècle, mais cette voie est encore très visible, soit recouverte sur certains tronçons par des routes départementales, soit comme chemin rural continuant tout droit à travers champs et bois. 

 

Probable tracé de la "Via agrippa" Lyon-Saintes sur la carte ci-dessous. 

 

LA VIA D'AGRIPPA RESTITUEE (belle étude sur son itinéraire LIMOUSIN) 

  

La voie passant par "l'oppidum de Romevieille" (ancien nom de Saint-Auvent)  

serait une voie secondaire, un diverticule ! 

 

http://www.archeologieaerienne-marchelimousin.fr/du_queyroix_a_la_pouge_perigord.html 

Un clic sur le nom du bourg ou du village pour faire apparaître la fiche explicative avec les photos. 

----------------------- 

Commune de COGNAC-LA-FORÊT 

Extrait du dictionnaire historique et géographique de la Haute-Vienne de l'abbé André Leclerc - 1920